Expo : les Brigades internationales à l'Oustal

 

 

Le lycée l'Oustal, avec (en partant de gauche) Patrice Castel et Michel des Rochettes accueille l'exposition sur les Brigades internationales.

 

En présence de Renaud Schouver, directeur départemental de l'Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ONAC CGV), de Jean-Louis Thomas, maire adjoint, Josette Simonet, conseillère municipale, Patrice Castel, professeur d'histoire et de géographie, a présenté l'exposition «Levés avant le jour : les Brigades internationales, de l'Espagne à la Résistance» au lycée l'Oustal.

Réalisée par l'ONAC CGV, cette exposition détaille le rôle des Brigades internationales, volontaires de toutes les nationalités qui sont venus combattre en Espagne pour défendre la République contre la rébellion des généraux, dans la lutte contre le fascisme à la fin des années 1930. Elle fait le lien entre leur engagement en Espagne pour la défense d'idéaux et de valeurs républicains et la lutte des volontaires qui après l'Espagne, rejoignent la France et les maquis de la Résistance. Leur combat rappelle que dès avant la Seconde Guerre Mondiale, des hommes et des femmes de tous les pays ont tenté de s'opposer à la progression du fascisme.

Commentant tous les panneaux, Patrice Castel a fortement intéressé le public, notamment les élèves du lycée, ce qui réjouit le directeur d'établissement, Michel des Rochettes qui a salué la passion avec laquelle le professeur s'exprimait pour transmettre aux étudiants.

 

Projet mémoriel avec le lycée L'Oustal

 

Patrice Castel en pleine explication

À l'initiative de Patrice Castel, professeur d'histoire, géographie et enseignement moral et civique, une exposition conçue par l'ONACVG s'est tenue au lycée L'Oustal de Montastruc-la Conseillère. Étaient invités les présidents de Castelmaurou du comité du Souvenir Français, Louis Gibert, de l'association des combattants castelmaurousiens des OPEX, Jean-Claude Pavio et du groupe de recherches Gragnague Castelmaurou des inconnus fusillés au bois de la Reulle, Georges Muratet. Ces trois présidents ont des rapports privilégiés avec cet enseignant qui est membre du groupe de recherches et qui organise un voyage mémoriel à Oradour-sur-Glane, village martyr de la Seconde Guerre mondiale.

Pour réaliser ce projet, il a demandé l'aide des associations citées qui ont répondu favorablement en s'engageant à assister au voyage et à financer une partie des frais.

Sensibilisée sur la dernière guerre mondiale, la classe de Patrice Castel est très motivée et a déjà participé à l'hommage rendu aux fusillés du bois de la Reulle et visité les lieux de mémoire tout particulièrement le musée de la Résistance accompagnée par les trois présidents précités.

Hockey : L'Oustal aux rencontres du TUC

Les rencontres clubs organisées par le Toulouse Université Club de hockey (TUC) se jouaient à Toulouse, salle Daniel-Faucher. Ce plateau était composé de Montpellier, ASPTT Limoges et de deux équipes du TUC.

C'est dans le cadre de cet événement sportif que Sophie Raffy, présidente du TUC, avait invité l'équipe de hockey du lycée L'Oustal. La section de l'établissement est composée de lycéennes qui pratiquent le hockey en loisir tous les mardis soir dans le cadre d'un cycle d'apprentissage proposé par Pierre-Yves Le Gall, chargé d'actions de développement par la ligue Midi-Pyrénées de hockey.

Les filles accompagnées de Marie-Anne Olleviers, de la vie scolaire, ainsi que de Cécile, Patricia et Lola, la gardienne de Montpellier, ont mouillé le maillot face à Limoges.

Elles ont pu goûter aux plaisirs de jouer dans de réelles conditions de match. Les joueuses ont évolué avec engagement et application sous les yeux du proviseur Michel des Rochettes qui était venu soutenir et encourager les lycéennes et l'action menée au sein de l'établissement.

Le collectif a fonctionné à merveille et les joueuses ont su donner du bonheur aux spectateurs et aux parents présents. Belle victoire collective : 4-1.

De nouvelles rencontres vont leur permettre de développer encore leur jeu.

Lycée l'Oustal : un climat scolaire favorable à la réussite

Au centre Danille Segaud, 2e en partant de droite Michel des Rochettes puis Jean-Louis Thomas.

En présence de Jean-Louis Thomas, maire-adjoint, l'assemblée générale de l'association familiale de l'Oustal, s'est tenue au lycée l'Oustal.

Présidente de l'association, Danielle Segaud rappelle les engagements du conseil d'administration, organe de délibération et de décision : «Il est garant du projet d'établissement. Il assure la responsabilité des objectifs à atteindre et assume les résultats obtenus, avec un principe majeur qui est le bon accueil et le bien vivre des élèves».

Michel des Rochettes, directeur de l'établissement, rappelle les effectifs de 2015 : 228 élèves en formation initiale et 124 en formation continue. Le lycée affiche des très bons résultats aux différents examens, tous supérieurs à la moyenne nationale des lycées agricoles, tout en réussissant à accomplir sa mission : «Former les jeunes à la vie collective avec ses règles, ses contraintes et ses points forts d'entraide, de solidarité, de partage et de tolérance». Une enquête auprès des élèves a permis de déterminer que le climat scolaire est bon dans ce lycée, et que dans la majorité des cas, les élèves considèrent qu'ils y sont à leur place. Le climat agréable dans le lycée n'est pas étranger à la réussite des élèves à réussir dans la branche qu'ils ont choisie.